Si on n’a pas vu le bonheur dans l’image, au moins on verra le noir

Trois souvenirs de ma jeunesse

Trois souvenirs de ma jeunesse

Claude était très fier de son dispositif d’écoute haute-fidélité. Disques compacts, ampli Marantz, enceintes Bang & Olufsen. En ce printemps 1987, le son pouvait enfin être pur, cristallin, « qualité studio ». On avait fréquenté la même école, mais on était alors dans des collèges différents. On se voyait tous les samedis matins. Et tous les samedis matins on se délectait des possibilités technologiques ouvertes par la chaine hi-fi familiale. Et tous les samedis matins on écoutait Sign o’ the Times de Prince.

(…)

Eine deutsche Jugend

Eine deutsche Jugend

à propos de une jeunesse allemande de Jean-Gabriel Périot (2015)

Sentir ta tête exploser (sentir ta boîte crânienne sur le point d’éclater en morceaux)
Sentir ta moelle épinière te remonter au cerveau à force d’être comprimée
Sentir ton cerveau comme un fruit sec

(…)

Toute première fois

Toute première fois

It Follows de David Robert Mitchell (2014) avec Maika Monroe

J’ai traversé les ruines de Detroit
C’est comme ça, je suis passée par là
Je ne savais pas à quel point j’étais perdue
Jusqu’à ce que je te trouve

(…)

Silence

Silence

7 janvier 2015.
Veillée place de la République, à Paris.
On ne parle pas de ce qui s’est passé.
Combien ? Douze.
Qui ? Une liste de nom.
Pourquoi ? Des points d’interrogations.

(…)

Amazing Amy

Amazing Amy

Gone Girl de David Fincher (2014) avec Rosamund Pike (Amy) et Ben Affleck (Nick)

Nick et Amy disparaîtront
Mais nous n’avons jamais vraiment existé
Nick aimait une fille que je prétendais être
« Une fille cool»
(…)

1 of 5
12345